Accueil
  Accueil > Récits de voyage > journal de voyage
   
 

 
Guyane Française - Kourou


de Aurel et Rico, 17-10-2006

En marche pour le Venezuela


Ce séjour à Saül nous a permis de nous immerger au coeur de la jungle guyanaise, avec trois nuits passées à Saül et quatre autres en pleine forêt, sur les sentiers de Roche Bateau et du mont Galbao.
Nous en revenons encore plus fascinés par cette forêt, mais aussi encore plus désepérés par la situation écologique guyanaise et, à son image, la situation écologique mondiale.

Ce qui nous a marqué:
La diversité incroyable, tant au niveau de la flore, que de la faune, ainsi que les senteurs changeantes à chaque pas. Des centaines d'araignés, de fourmis, de papillons, de libellules et d'autres insectes en tous genres, de batraciens et de lézards...
Nous avons croisé un serpent, une guèpe pepsi (http://ecoledecacao.free.fr/planeur.html) , deux tortues terrestres, quelques oiseaux... Au niveaux des singes, nous avons entendu des hurleurs, deviné des tamarins s'enfuyant à notre approche, appercu des atèles et observé des capucins...

Au final la forêt parraisait quand même bien vide et les rencontres peu nombreuses.
A celà deux raisons:
Le camouflage est la spécialité de la plupart des espèces.
Les orpailleurs clandestins, arrivés en masse depuis 6 mois, tirent sur tout ce qui bouge pour se nourir, et polluent tous les cours d'eau, qui deviennent impropres à la consommation et à la pêche. Du coup le gibier commence à se faire très rare. Des gens du village ont même retrouvé les plumes d'un ara au bord d'un sentier...

Eric, un passionné de l'amazonie que nous avons rencontré à Saül, considérait la forêt guyanaise comme la mieux préservée du bassin amazonien (qu'il a parcouru de long en large)...jusqu'à l'année dernière. Cette année de retour d'un trip de 15 jours seul dans la forêt, il est dégouté par la situation...

Sur ces bonnes nouvelles, nous nous apprêtons à découvrir le Venezuela avec comme objectifs:
Découvrir les Tepuyes(montagnes tabulaires) du sud-est.
Parcourir le delta de l'Orénoque et rencontrer les indiens Waraos.
Remonter plus au nord jusqu'à la péninsule de Paria pour découvrir la mer des Caraïbes.

Et de là, retour sur la Guyane pour que Rico attrape son avion le 5 décembre...



Commentaires sur cet article

Ajouter votre commentaire

Dernières actualités
28/10/2006 : Premier objectif atteint
02/10/2006 : La Guyane ca vous gagne!
06/08/2006 : depart de Belem mardi



Tags

En marche pour le Venezuela - Kourou - Guyane Française -
Ajouter à vos favoris - Découvrez d'autres voyages - Créer mon Blog de voyage
Copyright top-depart.com ©2002-2011 Tous droits réservés